Les @mers du CESM


Les @mers du CESM - 19 avril 1944 :

Le cuirassé Richelieu participe au bombardement de Sabang, base japonaise en Indonésie. Le navire français, ayant rejoint l’Eastern Fleet commandée par l’amiral britannique Somerville, prendra part à trois autres opérations visant des bases navales ennemies. Après 52 mois passés en mer, le bâtiment rentre à Toulon le 1er octobre 1944. À nouveau déployé en Asie du Sud-Est l’année suivante, le bâtiment assistera à la capitulation du Japon dans la rade de Singapour le 23 septembre 1945.





mardi 15 mai 2012

Entretien avec Xander - L'esthétique du vaisseau de 74 canons

© Xander.






Bonjour Alexandre de Oliveira. Vous tenez le blog Xander -nom qui vous sert également de pseudonyme. Merci d'avoir accepté de répondre à quelques questions à propos de votre travail et d'un certain attrait pour la Mer et ses navires.


© Xander.





Pourriez-vous nous décrire la formation que vous avez suivi pour parvenir à vos activités de modélisation ?



Bonjour, je tiens à vous remercier pour l'intérêt que vous avez porté sur mon travail.

En ce qui concerne ma formation, je suis un autodidacte.
J'ai commencé à m'intéresser aux arts numériques, et plus particulièrement à la modélisation 3d, en 2001.

Les logiciels que j'utilise sont principalement :
  • Cinema4d, Modo et Blender pour la modélisation , rendu et animations. 
  • Zbrush pour la sculpture numérique.
  • Photoshop ou the gimp pour les retouches 2d.
  • Shiva et Unity pour les visualisations 3d temps réel (à la manière d'un jeu vidéo).


© Xander.

Votre blog vous sert-il de vitrine ? De lieu d'échanges ?

Il s'agit d'un lieu de partage avant tout.
J'expose quelques modèles et lorsque je le peux , j'explique quelques techniques afin de partager mon expérience.
La critique y est la bienvenue et je suis moi même friand de conseils.

Est-ce que, au cours de ces formations et de vos travaux, vous avez eu à travailler les questions esthétiques ?
 

L'esthétique est une chose qui est toujours présente : que ce soit lors de la modélisation, qu'au rendu final de l'image.

L'éclairage est la partie la plus délicate et je dois toujours travailler mon sens de l'observation, pour analyser comment la lumière se diffuse dans un environnement précis.

Auriez-vous un quelconque attrait pour la mer et ses utilisateurs ?

De part mes origines Portugaises, la mer a quelque chose de particulier pour moi. Je me souviens des récits de ces grands explorateurs, qui ont agrandi notre monde. Ils nous ont ramené des richesses matériels, mais surtout culturelles.

J'ai aussi beaucoup de respect pour les pêcheurs qui font un travail difficile et mal payé.

Enfin, la mer représente le calme et la force, en même temps. La beauté et la terreur.

© Xander.

Sur votre blog, il est possible d'apercevoir une belle modélisation du vaisseau de 74 canons (battant le pavillon breton). Il semblerait que ce soit un 74 canons du type Sané ? Pourquoi avoir sélectionné ce navire en particulier ?

A mes yeux, le vaisseau de 74 canons présente l'équilibre des forces.
Je ne suis pas un expert mais d'après ce que j'ai pu lire, il était à la fois puissant et maniable.


Hésitiez-vous avec d'autres navires issus du temps de la Marine à voiles ? Ou avec d'autres vaisseaux d'un tout autre âge ?

En fait, le choix à été vite fait. Lors de mes différentes recherches sur le net, c'est celui qui m'a le plus frappé. Je suis vraiment tombé amoureux de sa ligne.

Lorsque j'ai décidé de commencer ce projet, je savais que je voulais représenter un bateau à voiles. Sur ce genre de vaisseaux, on sent la main de l'homme. L'aventure est présente.

Etait-ce votre première modélisation d'un sujet marin ?
 
Oui, je suis plus habitué à la modélisation organique. C'est à dire de tout ce qui est vivant.
Je suis moins passionné par le « hard surface modelling » qui est orienté voiture, pièces mécaniques...
Mais le vaisseau de 74 canons est vraiment une belle pièce et ce fut un réel plaisir de travailler dessus.

© Xander.

Le travail a-t-il était difficile pour arriver à ce beau résultat ?

Effectivement, et le fait que je ne connaisse pas le fonctionnement de ce vaisseau a été très difficile pour moi.
J'ai appris quelques termes de marine, ainsi que divers éléments composant le navire.

Pour obtenir un résultat crédible, j'ai commandé quelques planches sur le site www.ancre.fr
C'est une vrai mine d'or sur ce sujet.

Mais, j'en suis toujours à me demandé si j'ai bien raccordé tel ou tel cordage. Il y a aussi l'aspect technique de la modélisation.

Si c'était à refaire, j'aurai intégré la possibilité d'animer les voiles.

Dans le futur, je voudrais que l'on puisse ce balader dedans ou à l'extérieur. Mais avant cela il faudra l'alléger car pour le moment, la modélisation est trop lourde pour du temps réel. Une carte graphique standard, serait vite sur les genoux.

Comment avez-vous voulu mettre en valeur ce vaisseau de ligne ?

Dans mon esprit, il fallait absolument que l'on sente la masse du vaisseau au travers de l'image.
Cela a été présent dans toutes les étapes du processus de création.
J'ai essayé de soigner du mieux possible la modélisation afin que même sans texture ni lumière, il soit quand même beau.
Et puis, il fallait rendre hommage à tous ces hommes qui ont construits ou habités ce genre de navire.


© Xander.
L'esthétique du bâtiment devait laisser transparaître quels sentiments dans votre travail ?

Il fallait qu'au final, le spectateur puisse sentir un peu d'aventure, mais aussi de solitude.
Le fait de pouvoir ce retrouver avec soi même, sur un magnifique vaisseau, au milieu des éléments.

Peut-on parler d'une « esthétique de la puissance navale » selon vous quand vous représentez ce navire ?
 
Ce navire est franchement beau.
La représentation de la force passe aussi par l'aspect visuel. Ce n'est pas une vulgaire coque de noix, que l'on a en face de yeux.
Je pense qu'à l'époque, cela devait être évident pour tous.
Concernant le vaisseau de 74 canons, je ne dirai qu'une chose: chapeau.


Xander, je vous remercie, au nom des lecteurs du Fauteuil, d'avoir bien voulu prendre le temps de répondre à mes questions. Je tiens à signaler que l'on peut découvrir plus en détails vos travaux sur votre blog, notamment de nombreux aperçus de votre vaisseau de 74 canons.

© Xander.
© Xander.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire