Facebook

Les @mers du CESM


Les @mers du CESM - 19 avril 1944 :

Le cuirassé Richelieu participe au bombardement de Sabang, base japonaise en Indonésie. Le navire français, ayant rejoint l’Eastern Fleet commandée par l’amiral britannique Somerville, prendra part à trois autres opérations visant des bases navales ennemies. Après 52 mois passés en mer, le bâtiment rentre à Toulon le 1er octobre 1944. À nouveau déployé en Asie du Sud-Est l’année suivante, le bâtiment assistera à la capitulation du Japon dans la rade de Singapour le 23 septembre 1945.





jeudi 17 septembre 2015

Entretien de TB/Le Fauteuil avec le député Gwendal Rouillard sur la dimension navale de la LPM 2015

© Inconnu. Le CEMM Amiral Bernard ROGEL et le député Gwendal ROUILLARD.

La France possède le deuxième domaine maritime mondial derrière les Etats-Unis. Avec des terres éparpillées sur toutes les mers du globe représentant 11 millions de kilomètres carrés, les enjeux géopolitiques, économiques, stratégiques et culturels sont énormes. Pourtant, curieusement, la France néglige depuis des décennies cette dimension. Le Centre d’études stratégiques de la Marine, en partenariat avec Theatrum Belli depuis plusieurs années, a entrepris de sensibiliser les citoyens sur le défi de la « maritimisation » à travers la publication de textes, études, thèses. Des associations scientifiques et éducatives ont vu le jour comme Océanides et des magazines et des sites comme Cols bleusMarine et forces navales et Marine & Océans participent avec brio a ce rayonnement, sans oublier les salons internationaux Euronaval et Euromaritime.


Dans le cadre naval de la Loi de programmation militaire 2015 actualisée, Theatrum Belli a rencontré le député du Morbihan Gwendal Rouillard, secrétaire de la commission de la Défense nationale et des forces armées à l’Assemblée nationale. Il a été le co-rapporteur de la mission parlementaire préparant la prochaine Loi de programmation militaire (LPM) 2014 – 2019) et a présenté à l’automne 2014 son dernier rapport sur l’évaluation du dispositif militaire en Afrique et le suivi des opérations au Mali et en RCA. Depuis janvier 2015, il est rapporteur du budget de la Marine nationale de la commission de la Défense nationale et des Forces armées.


Passionné de « l’Afrique », du « monde arabe » et de la « Méditerranée », il effectue régulièrement depuis une quinzaine d’années, de nombreux déplacements dans ces régions. Proche de Jean-Yves Le Drian, il est son ancien attaché parlementaire et collaborateur au cabinet de la région Bretagne, en charge notamment des questions de défense.


Propos recueillis par Thibault LAMIDEL pour Theatrum Belli (16 septembre 2015).