Les @mers du CESM


Les @mers du CESM - 19 avril 1944 :

Le cuirassé Richelieu participe au bombardement de Sabang, base japonaise en Indonésie. Le navire français, ayant rejoint l’Eastern Fleet commandée par l’amiral britannique Somerville, prendra part à trois autres opérations visant des bases navales ennemies. Après 52 mois passés en mer, le bâtiment rentre à Toulon le 1er octobre 1944. À nouveau déployé en Asie du Sud-Est l’année suivante, le bâtiment assistera à la capitulation du Japon dans la rade de Singapour le 23 septembre 1945.





mardi 22 mars 2016

En mémoire - vice-amiral d'escadre Guy Joseph Henri LABOUERIE

© Inconnu.
Pour la mémoire du vice-amiral d'escadre Guy Joseph Henri Labouérie (1933-2016), académicien de Marine, dont nous apprenons la disparition (merci à l'ami terrien), nous proposons ces quelques lignes pour présenter succinctement sa carrière dans la Marine mais également sa "retraite" de la Marine au service de la Royale.
Guy Joseph Henri Labouérie intègre l'École navale en 1953. Il sert dans les trois grands océans, le plus souvent comme l'officier ASM qu'il était, soit :
  • l'Atlantique (armement de l'escorteur Intrépide à Cherbourg, du Suffren à Lorient (1965-1967) ; campagne Maroc et création Marine Royale Marocaine (1958- 1961) ; officier ASM Jauréguiberry escadre de l’Atlantique ; nommé contre amiral Adjoint opérations de Ceclant 1986 – 1988), 
  • l'Indien (Officier ASM le Provençal, campagne océan indien 1964 ; chef d’État Major d’Alindien : 1976-1977 ; commandant l‘escorteur d’escadre La Galissonnière – Campagne en océan indien : 1977-1979 ;Commandant la TF 623, l’opération Prométhée et la zone maritime de l’Océan indien 1988 -1989) 
  • et le Pacifique (1957-1958), 
  • sans oublier la Méditerranée (Officier ASM escadre de Méditerranée : 1969-1970 ; Commandant la corvette Montcalm et la Première division de corvettes 1982 -1983 : opérations Olifant devant Beyrouth).
Il termine sa carrière de marin d'active à terre comme professeur d’état- major à l’École supérieure de Guerre Navale 1979 -1982 qu'il commandera (1990-1992) avant de prendre la direction du CESM (1992).
La Revue de Défense nationale lui rend un hommage appuyé à double titre, d'une part par la publication de l'un de ses articles ("Des principes de la guerre", 1992), d'autre part par une comparaison et un rapprochement avec l'amiral Raoul Castex comme stratège de la Mer.  

Auteur prolixe, nous lui connaissions Penser l'Océan avec Midway (Paris, Esprit du Livre, 254 pages) et Stratégie - Reflexions et variations (Paris, ADDIM, 1993, 191 pages). A ce propos, il avait été interviewé par la revue DSI pour le premier des deux ouvrages cités. La revue avait proposé une critique, disponible en ligne : "Au terme de son ouvrage, on ne peut que la méditer, songeur, en escomptant une plus grande prise de conscience de cette stratégie théorique qui règle tant de mécanismes de nos futurs."
Nous ne voudrions pas faire injure à ses nombreuses autres publications, tant ses livres que ses articles. C'est pourquoi nous remercions le site Traditions de l'École navale de nous apprendre qu'Itinéraires océaniques, 1953 -1992 paraîtra prochainement.
Enfin, par un heureux hasard, nous avons trouvé ce dense et riche entretien du VAE Labouérie qui ne manquera pas de démontrer que sa pensée est plus que jamais d'actualité. Nous en retenons que l'amiral préférait l' "océanisation" au terme de "maritimisation" puisque nous n'avons qu'un seul Océan.

1 commentaire:

  1. Merci pour cette hommage. Il faudra que je lui fasse un article sur le wiki.

    RépondreSupprimer