Les @mers du CESM


Les @mers du CESM - 19 avril 1944 :

Le cuirassé Richelieu participe au bombardement de Sabang, base japonaise en Indonésie. Le navire français, ayant rejoint l’Eastern Fleet commandée par l’amiral britannique Somerville, prendra part à trois autres opérations visant des bases navales ennemies. Après 52 mois passés en mer, le bâtiment rentre à Toulon le 1er octobre 1944. À nouveau déployé en Asie du Sud-Est l’année suivante, le bâtiment assistera à la capitulation du Japon dans la rade de Singapour le 23 septembre 1945.





dimanche 27 octobre 2019

"Soirée Réflexion & Influence : La réflexion stratégique 2.0" par AME-France

L'Association des Militaires Entrepreneurs organise un débat au sujet de "La réflexion stratégique 2.0" à laquelle j'ai l'honneur d'être invité. Vous êtes cordialement conviés pour venir échanger autour de ce sujet qui peut vous conduire à être lecteur de ces médias, dont ce blog.

jeudi 24 octobre 2019

Classe Amiral Ronarc'h


La cérémonie de la découpe de la première tôle de la tête-de-série du programme des Frégates de Défense et d'Intervention (FDI) sous le haut patronage de la ministre des Armées, Mme Florence Parly, est intervenue à midi ce jour. L'Amiral Ronarc'h emmènera une rare classe des amiraux (cinq frégates livrées entre 2023 et 2029) au message politique fort et lisible. La phase d'industrialisation ayant officiellement débuté, l'attention se porte sur la prochaine classe... !

dimanche 20 octobre 2019

Türk Deniz Kuvvetleri : du Milli Gemi à la hava savunma firkateyni

© STM. TF-4500 proposée pour le programme de frégates de défense aérienne (hava savunma firkateyni).
Le MİLli DENizalti (MİLDEN) - ou sous-marin national - n'est que le pendant d'un ambitieux programme lancé dans les années 1990, le MİLli GEMi (MİLGEM), devant assurer le renouvellement de la flotte de surface turque avec des programmes de bâtiments de guerre succédant au constructions sous licence. Les futurs escorteurs de la marine turque (Türk Deniz Kuvvetleri) seront de conception nationale et culmineront avec le programme de frégates de défense aérienne (hava savunma firkateyni).

samedi 19 octobre 2019

Türk Deniz Kuvvetleri : Milli Denizalti (2012 - 2030)

© IHA. "Atelier national sur les sous-marins à Istanbul", 16 juin 2017.
La marine turque (Türk Deniz Kuvvetleri) a lancé son programme de sous-marin national (MİLli DENizalti (MİLDEN). Il sera l'aboutissement de l'acquisition des compétences nécessaires à l'assemblage, la construction, les modifications et modernisations de sous-marins, Ankara parvenant à un degré d'autonomie décisif. Le MİLDEN prendrait la suite du sixième Type 214 TN dans une cale turque, signe d'une programmation navale maîtrisée. Et l'avènement d'un nouveau fournisseur de sous-marins pour la prochaine génération et non plus seulement l'actuelle et la précédente.

vendredi 18 octobre 2019

Marinha do Brasil : transfert de la classe Tupi à l'Armada de la República Argentina ?

© Inconnu. Le sous-marin brésilien S-31 Tamoio de la classe Tupi, entré en service en 1995, débutait en novembre 2014 une Période de Maintenance Générale (ou Período de Manutenção Geral (PMG). Carénage intervenant tous les six ans. Les huit tubes lance-torpilles sont bien visibles.
Brasilia et Buenois Aires ont négocié en juin 2019 le principe d'une cession des quatre bateaux de la classe Tupi (Type 209/1400) grâce à un accord entre les deux chefs d'État : ce ne serait plus la fin de la sous-marinade argentine. Décision stratégique remarquable, en particulier si l'opération est menée jusqu'à son terme.

jeudi 17 octobre 2019

Chantier du SSBN HMS "Dreadnought" (2016 - 2028 (?)

© BAE Systems.
Les premières études auraient été débutées au plus tard en 2002. Le principe du renouvellement de l'unique et océanique composante de la dissuasion britannique autour de quatre bateaux a été acquis après quatre votes au Parlement. La découpe de la première tôle du "first of the class" du programme Successor (quatre Sub-Surface Ballistic Nuclear (SSBN) ou Sous-marins Nucléaires Lanceur d'Engins (SNLE) en français) est intervenue le 5 octobre 2016 en présence du secrétaire d'État à la défense britannique, M. Michael Fallon.