Les @mers du CESM


Les @mers du CESM - 19 avril 1944 :

Le cuirassé Richelieu participe au bombardement de Sabang, base japonaise en Indonésie. Le navire français, ayant rejoint l’Eastern Fleet commandée par l’amiral britannique Somerville, prendra part à trois autres opérations visant des bases navales ennemies. Après 52 mois passés en mer, le bâtiment rentre à Toulon le 1er octobre 1944. À nouveau déployé en Asie du Sud-Est l’année suivante, le bâtiment assistera à la capitulation du Japon dans la rade de Singapour le 23 septembre 1945.





29 avril 2021

Tir « Hyperodon »

     Mme Florence Parly, ministre des Armées, a exprimé sa grande satisfaction après le succès, le 28 avril 2021, du 10ième tir d’essai d’un missile Mer-Sol Balistique Stratégique (MSBS ou Submarine Launched Ballistic Missile (SLBM) M51, sans « charge militaire » (tête nucléaire). Ce tir diffère des précédents car il ne relevait pas de tirs de qualification ou de validation de sa mise en œuvre par un SNLE-NG/SN2G de classe Le Triomphant (4). Le fait qu'il s'agisse du 5ième depuis DGA Essais de missiles à Biscarrosse (Landes) semble le destiner à servir le développement du M51.3 dont l’entrée en service est visée à l’horizon 2025.

27 avril 2021

SNA-NG : nouveaux sonars pour les « De Grasse », « Rubis » et « Casabianca » ?

© Marine nationale.

     Il était précisé lors de la conférence de presse du 12 juillet 2019, tenue à l'occasion et en prélude à la cérémonie de lancement du Suffren par le Président de la République, que de nouvelles capacités seraient conférées aux Barracuda, toujours en construction, n°4 (De Grasse (2015 - 2024), n°5 (Rubis (2019 - 2026) et n°6 (Casabianca (2020 - 2028). Certains indices portent à croire que ces Barracuda n°4, n°5 et n°6 - parfois qualifiés de « nouvelle génération » - puissent recevoir, à l'instar des SN2G de classe Le Triomphant (4), à l'occasion des prochaines IPER, les antennes, calculateurs et évolutions logicielles du système de combat associés des futurs SN3G (4).

26 avril 2021

Marine nationale : nouveaux standards des FDI ?

© Naval group. Dessin assisté par ordinateur de la Frégate de Défense et d’Intervention (FDI) Amiral Ronarc’h, montrée dans cet état matériel à l’occasion de la visite de la ministre des Armées, Mme Florence Parly, au site Naval group de Lorient, le 29 mars 2021.

     La décision d'accélérer partiellement la cadence industrielle du programme Frégates de Défense et d'Intervention (FDI), en ce qui concerne les FDI n°2 - Amiral Louzeau - et FDI n°3 - Amiral Castex, ainsi que le non-affermissement d'une commande grecque (17 juillet 2020), emporte des conséquences relatives aux standards 1 et 2 dudit programme. La capacité Missile de Croisière Naval (MdCn) aurait pu être renvoyé aux calendes grecques puisque le réagencement du plan de charge de Lorient procède de rationalités permettant d'abonder rapidement et une livraison (FDI n°2) et une éventuelle mise sur cale (2023 ?) supplémentaire à Lorient. Mais la dernière proposition de Naval group, présentée à la Marine de guerre hellénique, arbore un système de lancement verticale, certes fort de quatre SYLVER, ne comprenant plus la capacité MdCN (SYLVER A70). Les coûts d'intégration de celle-ci ne reposent plus que sur la seule Marine nationale.

21 avril 2021

Tentara Nasional Indonesia - Angkatan Laut : naufrage du sous-marin KRI « Nanggala » (402) ?

© Inconnu. Le KRI Nanggala (402) en mer, à une date indéterminée.

     Selon nos informations sur zone, un tragique évènement frapperait la Tentara Nasional Indonesia - Angkatan Laut : le sous-marin KRI Nanggala (402) aurait coulé au cours d'un exercice de lancement de torpilles, peut-être même à l'occasion de l'explosion de l'une de ses armes. L'information n'est pas officialisée mais le pire est à craindre pour les 33 membres de l'équipage.

15 avril 2021

Marine nationale : commande du prototype du SDAM

© Airbus Helicopters. « VSR700 achieves a first step in flight envelope opening », 13 avril 2021.

     À l'occasion de la visite de la ministre des Armées, Mme Florence Parly, sur le site d’Airbus Helicopters à Marignane, la commande a été notifiée à l'industriel pour la construction du prototype du Système de Drone Aérien de la Marine (SDAM). Il s'agissait de la « Mesure 4 » du Plan de soutien à l’aéronautique (9 juin 2020) : la commande anticipée d'un « deuxième démonstrateur » (vocabulaire de l’industriel) pour le programme SDAM. Entre temps, ce deuxième démonstrateur est devenu le prototype du système SDAM, pour le ministère, dont la commande a été notifiée le 15 avril 2021, pour une livraison espérée en 2024. Il préfigurera le système opérationnel visé par le cahier des charges du programme SDAM dont le principal défi sera de procéder à la navalisation du système.

11 avril 2021

Marine nationale : SNA 72M Rubis III

© Naval group.

     La ministre des Armées, Mme Florence Parly (21 juin 2017), effectuera une visite au site Naval group de Cherbourg, ce lundi 12 avril 2021, et plus particulièrement au Dispositif de Mise à l'Eau (DME) recevant habituellement les nouveaux sous-marins accouchés de la nef Maxime Laubeuf. Mais la ministre se penchera sur le sort de la Perle (1993 - 2027 ?), devant bénéficier de l'avant du Saphir (1984 - 2019). La visite ministérielle sanctionnera probablement le début des travaux de soudure. Le don d'organes ne laissant pas indemne le receveur : la Perle constituera une ultime variante des SNA 72, après la refonte AMETHYSTE (AMElioration Tactique HYdrodynamique, Silence Transmission, Écoute).

29 mars 2021

PA-Ng : signature du contrat de l'avant-projet sommaire (2021 - 2023)

© Ministère des Armées.

     La ministre des Armées, Mme Florence Parly, à l'occasion de son déplacement au site Naval group de Lorient, accompagnée notamment par Pierre-Éric Pommellet (PDG) Naval Group et Laurent Castaing (PDG Chantiers de l'Atlantique), a mis l'accent dans sa communication quant à l'inauguration du « plateau » de la société commune Naval group (65%) - Chantiers de l'Atlantique (35%), à laquelle participe TechnicAtome, centralisant les activités d’un même bureau d’études pour les acteurs engagés dans cette phase du programme. Rappelant vaguement la société Maîtrise d'Œuvre du Porte-Avions 2 (MO-PA2), créée en décembre 2004 (65 % DCN, 35 % Thales), afin d'adapter les plans du Carrier Vessel Futur (CVF) au besoin français : CVF-FR (2004 – 2011). La nouvelle société reçoit la maîtrise d'œuvre de la phase d'avant-projet sommaire (2021 - 2023) pour laquelle le ministère des Armées a notifié, le 19 mars 2021, le contrat de 200 millions d'euros. Les prochaines échéances seront les études détaillées de l'avant-projet (2023 - 2026) jusqu'à la réalisation du programme : la construction du Porte-Avions de Nouvelle génération (PA-Ng).

23 mars 2021

Sjøforsvaret : signature du contrat pour quatre Type 212 CD à l'été 2021 ?

© TKMS. Type 212CD Expeditionary.

     La Sjøforsvaret a publié un communiqué (« Enighet om ubåtkontrakt », 23 mars 2021) affirmant qu'un accord avait été conclu entre la Norwegian Defence Materiel Agency (NDMA), le Bundesamt für Ausrüstung, Informationstechnik und Nutzung der Bundeswehr (BAAINBw) et ThyssenKrupp Marine Systems (TKMS) au sujet du projet 6346 (Ny Ubat), comprenant deux autres volets : acquisition conjointe de missiles et développement du futur missile de frappe navale. Avant que la signature des autorités concernées puisse être apposée sur les contrats, l'accord doit être entériné par le Bundestag.