Les @mers du CESM


Les @mers du CESM - 19 avril 1944 :

Le cuirassé Richelieu participe au bombardement de Sabang, base japonaise en Indonésie. Le navire français, ayant rejoint l’Eastern Fleet commandée par l’amiral britannique Somerville, prendra part à trois autres opérations visant des bases navales ennemies. Après 52 mois passés en mer, le bâtiment rentre à Toulon le 1er octobre 1944. À nouveau déployé en Asie du Sud-Est l’année suivante, le bâtiment assistera à la capitulation du Japon dans la rade de Singapour le 23 septembre 1945.





19 décembre 2019

Koninklijke Marine : évolutions de l'avant-projet pour le remplacement des M-fregat belgo-hollandaises

 

     La Defensie Materieel Organisatie (DMO ou Direction de l’organisation du matériel (ministère hollandais de la Défense) faisait une présentation à des officiers de la Marine royale (Koninklijke Marine) hollandaise ce mercredi 18 décembre. À cette occasion, et selon la photographie publiée sur le compte YoungbyCZSK (Instagram), aujourd'hui retirée (Jaime Karremann, « Nieuw beeld vervangers M-fregatten lekt uit », Marineschepen, 18 décembre 2019), l'actuel avant-projet devant assurer la succession des M-fregat belgo-hollandaises fut dévoilé. Les choix se sont affinés depuis le précédent avant-projet présenté à l'automne 2018.

09 décembre 2019

Tatmadaw Yay : prochaine admission au service actif du premier sous-marin birman

© Indian Navy (?). L'INS Sindhuvir (1988 - 2019) lors de son arrivée à HSL en 2017.

     L'Inde cédera dans quinze jours l'INS Sindhuvir (1988 - 2019), sous-marin du projet 877EKM, à la marine de la Birmanie ou Myanmar (Tatmadaw Yay). L'obtention d'une première capacité sous-marine n'est pas seulement une réponse spécifique au Bangladesh et ses premiers sous-marins car c'est également l'une des dernières manifestations du premier cycle de puissance sous-marine ou « course au sous-marin » initiée en Asie du Sud-Est par le Việt Nam (1997) et la Malaisie (2002).

 

06 décembre 2019

Marine nationale : Système de Drone Aérien de la Marine, avancement du programme et ajustement de la cible ?

© Marine nationale. Le démonstrateur VSR700 à bord de la FREMM Auvergne (2017 – 2047 ?), en 2019.

     Le premier vol du démonstrateur VSR700 – pour le programme Système de Drone Aérien de la Marine (SDAM) – était effectué le 8 novembre 2019 par Airbus. La loi de programmation militaire (2019 – 2025) contient comme objectif que les premières livraisons soient effectuées à partir de 2028. Pour autant, la communication institutionnelle de la Marine nationale affirme que le Système de Drone Aérien de la Marine (SDAM) a vocation à être déployé à bord des Frégates de Défense et d'Intervention (FDI) et les Patrouilleurs d'Outre-Mer (POM) dès 2023 puis depuis les Patrouilleurs Océaniques (PO) à partir de 2024. L'avancement du programme sera-t-il demandé lors de l'examen de la clause de revoyure de la loi de programmation militaire, c'est-à-dire en 2021 ?

05 décembre 2019

Une série de patrouilleurs côtiers ?

© Marine nationale
La notification de la commande des Patrouilleurs d'Outre-Mer (POM) à SOCARENAM peut être espéré très prochainement tant il a été répété qu'elle serait passée cette année. Les efforts vont prochainement porter sur le programme des Patrouilleurs Océaniques (PO) afin de procéder au lancement dès 2022. Plus discrètement mais parallèlement à ce dernier, le futur programme de remplacement des Patrouilleurs Côtiers de Gendarmerie (PCG) devrait bénéficier d'une cible étendue afin d'englober le remplacement des trois Patrouilleurs de Service Public et du Fulmar.

03 décembre 2019

BATSIMAR/POM : illustration de la proposition de SOCARENAM

© Ministère des Armées.


     Dans l'attente de plus amples informations, d'une infographie non-encore fournies par le ministère des Armées, il n'est pas impossible de tenter de décrire les choix architecturaux qui transparaissent de la proposition de SOCARENAM (SOciété CAlaisienne de REparation Navale & Mécanique) pour répondre au cahier des charges de l'appel d'offres émis dans le cadre du programme Patrouilleurs d'Outre-Mer (POM). Il s'agissait bel et bien d'une version agrandie et remaniée des Patrouilleurs Antilles Guyane (PAG) de la classe La Confiance.

BATSIMAR/POM : SOCARENAM !

© Ministère des Armées. Merci au camarade @Marsattaqueblog pour la trouvaille.

 
     Le Président de la République, M. Emmanuel Macron, à l’occasion de son intervention lors des Assises de la Mer s'est, notamment, exprimé au sujet du programme Patrouilleurs d'Outre-Mer (POM). Il a déclaré que « la commande de six nouveaux patrouilleurs outre-mer a été officiellement passée la semaine dernière par la ministre des Armées. » Le journal Le Marin est le premier à proclamer le nom du vainqueur : SOCARENAM (Société Calaisienne de Réparation Navale et Mécanique). Dans la foulée de l’obtention de la commande des 14 EDA-S, la société - dont le carnet de commandes était déjà plein – remporte deux marchés coup sur coup. Et le programme BATSIMAR, en sa deuxième « scission », bénéficie de la commande d’une nouvelle classe après celles émises au profit des PAG (Patrouilleurs Antilles Guyane) de classe La Confiance.

27 novembre 2019

Marina Militare : deux Unità Navali Polifunzionali ad Alta Velocità pour les missions spéciales

© Intermarine. Lancement, aux chantiers d‘Intermarine de Messine, le 26 mai 2018, de l‘Angelo Cabrini (2019).

     La Marina Militare lançait, au plus tard, en 2015 le programme Unità Navale Polifunzionale ad Alta Velocità (UNPAV) ou K-180. La première unité – Angelo Cabrini (2019) – était admise au service actif le 7 juillet 2019. La deuxième et dernière unité, le Tullio Tedeschi, lancée le 11 mai 2019, devrait rejoindre la flotte italienne en janvier 2020. Ce programme renouvelle une capacité d'infiltration d'agents, d’opérateurs et de nageurs de combat par bâtiments de surface avec une capacité intrinsèque de projection régionale et, peut être, de déploiement extra-régional grâce un hypothétique enradiage.

14 novembre 2019

Ελληνικό Πολεμικό Ναυτικό : la Grèce dans la coopération structurée permanente European Patrol Corvette ?

© Hellenic Shipyards - ALS Naval Ship Designs.

     Le projet franco-italien European Patrol Corvette (EPC) recevait l'aval du Conseil européen le 12 novembre 2019 et était donc intégré à la troisième vague des Coopérations Structurées Permanentes (CSP) ou PErmanent Structured Cooperations (PESCO). Paris et Rome espèrent qu'un ou plusieurs autres États membres s'y joignent. En raison des difficultés de la nécessaire reconstruction de sa flotte de surface, et de la tenue du format de la « trame frégates » (13 unités), afin de soutenir la comparaison avec la Turquie (16 frégates à terme), le CSP/PESCO apparaît comme l'une des rares opportunités pour Athènes de combiner son effort militaire le combinant avec une initiative politico-militaire européenne et donc que l'un légitime l'autre.

08 novembre 2019

Forțele Navale Române : le renouvellement du groupe de guerre des mines absent du plan de modernisation (2017 – 2026)

© Inconnu. Le Slt. Alexandru Axente (1989) de la classe Musca.

     Les Forces Navales Roumaines (FNR ou Forțele Navale Române (FNR) bénéficient d'un plan de modernisation (2017 – 2026) composé de trois actes principaux que sont l'acquisition de corvettes, de sous-marins et la modernisation de deux frégates. Même si cela n'est pas explicité dans la programmation navale roumaine, Bucarest pourrait avancer rapidement sur le dossier du renouvellement de sa composante de guerre des mines en raison de l'âge avancé des bâtiments et du caractère obsolète des matériels employés.

 

30 octobre 2019

Sur Méta-Défense, 29 et 30 octobre 2019

https://www.meta-defense.fr/2019/10/29/remplacement-des-sous-marins-neerlandais-walrus-derniere-ligne-droite-en-2020/


https://www.meta-defense.fr/2019/10/29/quatre-fregates-de-defense-et-dintervention-pour-la-grece/


https://www.meta-defense.fr/2019/10/30/philippine-navy-acquisition-dune-capacite-sous-marine-2018-2022/


https://www.meta-defense.fr/2019/10/30/fregates-de-defense-et-dintervention-la-version-marine-nationale-hellenisee/


Hukbóng Dagat ng Pilipinas : acquisition d'une capacité sous-marine (2018 - 2022)

© Naval group. Le sous-marin S-40 Riachuelo de la Marinha do Brasil.

     La Marine des Philippines (Hukbóng Dagat ng Pilipinas) porte depuis 2012 le projet d'acquérir une capacité sous-marine, soit deux à six sous-marins selon les projets. Le programme est mis sur les rails en 2015. Il devrait être exécuté dans le cadre de la deuxième phase (2018 - 2022) du plan quindécennal (2012 - 2027). Plusieurs constructeurs de sous-marins se sont positionnés sur ce projet.

Hukbóng Dagat ng Pilipinas : acquisition d'une capacité sous-marine (2018 - 2022)

© DCN.
© DCN.

     La marine des Philippines (Hukbóng Dagat ng Pilipinas) porte depuis 2012 l’ambition d'acquérir une capacité sous-marine : soit deux à six sous-marins selon les projets. Le programme est mis sur les rails en 2015. Il devrait être exécuté dans le cadre de la deuxième phase (2018 - 2022) du plan quindécennal (2012 - 2027). Plusieurs constructeurs de sous-marins se sont positionnés sur ce projet.

 

27 octobre 2019

"Soirée Réflexion & Influence : La réflexion stratégique 2.0" par AME-France

L'Association des Militaires Entrepreneurs organise un débat au sujet de "La réflexion stratégique 2.0" à laquelle j'ai l'honneur d'être invité. Vous êtes cordialement conviés pour venir échanger autour de ce sujet qui peut vous conduire à être lecteur de ces médias, dont ce blog.

24 octobre 2019

Classe Amiral Ronarc'h


La cérémonie de la découpe de la première tôle de la tête-de-série du programme des Frégates de Défense et d'Intervention (FDI) sous le haut patronage de la ministre des Armées, Mme Florence Parly, est intervenue à midi ce jour. L'Amiral Ronarc'h emmènera une rare classe des amiraux (cinq frégates livrées entre 2023 et 2029) au message politique fort et lisible. La phase d'industrialisation ayant officiellement débuté, l'attention se porte sur la prochaine classe... !

20 octobre 2019

Türk Deniz Kuvvetleri : du Milli Gemi à la hava savunma firkateyni

© STM. TF-4500 proposée pour le programme de frégates de défense aérienne (hava savunma firkateyni).
Le MİLli DENizalti (MİLDEN) - ou sous-marin national - n'est que le pendant d'un ambitieux programme lancé dans les années 1990, le MİLli GEMi (MİLGEM), devant assurer le renouvellement de la flotte de surface turque avec des programmes de bâtiments de guerre succédant au constructions sous licence. Les futurs escorteurs de la marine turque (Türk Deniz Kuvvetleri) seront de conception nationale et culmineront avec le programme de frégates de défense aérienne (hava savunma firkateyni).

19 octobre 2019

Türk Deniz Kuvvetleri : Milli Denizalti (2012 - 2030)

© IHA. "Atelier national sur les sous-marins à Istanbul", 16 juin 2017.
La marine turque (Türk Deniz Kuvvetleri) a lancé son programme de sous-marin national (MİLli DENizalti (MİLDEN). Il sera l'aboutissement de l'acquisition des compétences nécessaires à l'assemblage, la construction, les modifications et modernisations de sous-marins, Ankara parvenant à un degré d'autonomie décisif. Le MİLDEN prendrait la suite du sixième Type 214 TN dans une cale turque, signe d'une programmation navale maîtrisée. Et l'avènement d'un nouveau fournisseur de sous-marins pour la prochaine génération et non plus seulement l'actuelle et la précédente.

18 octobre 2019

Marinha do Brasil : transfert de la classe Tupi à l'Armada de la República Argentina ?

© Inconnu. Le sous-marin brésilien S-31 Tamoio de la classe Tupi, entré en service en 1995, débutait en novembre 2014 une Période de Maintenance Générale (ou Período de Manutenção Geral (PMG). Carénage intervenant tous les six ans. Les huit tubes lance-torpilles sont bien visibles.
Brasilia et Buenois Aires ont négocié en juin 2019 le principe d'une cession des quatre bateaux de la classe Tupi (Type 209/1400) grâce à un accord entre les deux chefs d'État : ce ne serait plus la fin de la sous-marinade argentine. Décision stratégique remarquable, en particulier si l'opération est menée jusqu'à son terme.

17 octobre 2019

Chantier du SSBN HMS "Dreadnought" (2016 - 2028 (?)

© BAE Systems.
Les premières études auraient été débutées au plus tard en 2002. Le principe du renouvellement de l'unique et océanique composante de la dissuasion britannique autour de quatre bateaux a été acquis après quatre votes au Parlement. La découpe de la première tôle du "first of the class" du programme Successor (quatre Sub-Surface Ballistic Nuclear (SSBN) ou Sous-marins Nucléaires Lanceur d'Engins (SNLE) en français) est intervenue le 5 octobre 2016 en présence du secrétaire d'État à la défense britannique, M. Michael Fallon.

14 octobre 2019

Son'Art : "Le géant de fer" de Brad Bird

© Warner Bross - Le géant de fer.
Brad Bird présente avec Le géant de fer l'un des films d'animation les plus réussis et des plus marquants de toute l'histoire de ce genre au cinéma. L'accueil critique fut logiquement excellent, à la limite d'être dithyrambique mais, paradoxalement, le film ne rencontra pas son public et les recettes furent très modestes. Pourtant, "cerise sur le gâteau" : le film présente le SSN-571 USS Nautilus (30 septembre 1954 - 3 mars 1980) en tant que Sous-marin Nucléaire Lanceur d'Engins (SNLE) avec un pont missile similaire à celui du Gymnote (17 octobre 1966 - 1986).

13 octobre 2019

Horizon Lépante dawn

© Marine nationale.
Le bassin oriental de la Méditerranée est-il à l'aube d'une crise internationale dont l'épicentre serait les agissements de la République de Turquie au sein d'un triangle dont les sommets seraient Athènes, la zone économique exclusive de la République de Chypre et le Nord de la Syrie ?

12 octobre 2019

대한민국 해군 : avènement de la 전략기동함대 (1989 - 2007)

© Inconnu.
La Marine de la République de Corée, fondée le ‎5 septembre 1948, quelques semaines après celle de la République (15 août 1948), est dans une phase de densification navale couplée à la nouvelle vague de diffusion aéronavale qui touche l'Est du continent asiatique touché par l'essentiel des dépenses navales depuis la fin du conflit Est-Ouest (1947 - 1991). Le développement de la flotte de surface par la constitution du 전략기동함대 (1989 - 2007) n'est pas l'aboutissement mais le catalyseur du développement de l'aviation à voilure fixe embarquée dans la marine sud-coréenne comme seul moyen de poursuivre la densification de puissance navale, c'est-à-dire l'accroissement des capacités de la flotte militaire.