Les @mers du CESM


Les @mers du CESM - 19 avril 1944 :

Le cuirassé Richelieu participe au bombardement de Sabang, base japonaise en Indonésie. Le navire français, ayant rejoint l’Eastern Fleet commandée par l’amiral britannique Somerville, prendra part à trois autres opérations visant des bases navales ennemies. Après 52 mois passés en mer, le bâtiment rentre à Toulon le 1er octobre 1944. À nouveau déployé en Asie du Sud-Est l’année suivante, le bâtiment assistera à la capitulation du Japon dans la rade de Singapour le 23 septembre 1945.





11 juillet 2019

SNA-NG "Suffren" : en route vers l'admission au service actif !


Il avait fallu sept jours au Sous-marin Nucléaire Lanceur d'Engins (SNLE) Le Terrible en 2008 afin de quitter la nef de construction Laubeuf pour rejoindre le Dispositif de Mise à l'Eau (DME). Le Suffren aura marché pendant, environ, deux jours à la vitesse de 30 mètres par heure. Il est positionné sur le DME depuis vendredi 5 juillet. Le Suffren a quitté le ventre maternel que pour aller subir tous les essais du constructeur et de la Marine nationale en vue d'être admis au service actif.

10 juillet 2019

SNA-NG : nouvelles armes tactiques

© DCNS. Photographie publiée en février 2017.

 
     Le Suffren aura marché pendant environ deux jours et est positionné au terme de sa marche sur le dispositif de mise à l'eau depuis le vendredi 5 juillet 2019. Il rencontrera son élément dans les semaines suivantes grâce à l'ascenseur sur lequel il reposera alors. Les essais à la mer menés en 2020 verront l'embarquement des armes tactiques qui seront, toutes, nouvelles.

SNA-NG : marges d'évolution

© Naval group.

 

     Le Saphir (1984 - 2019) arrivé pour son désarmement à Cherbourg le mercredi 3 juillet 2019 assistera à la « marche » du Suffren entamée depuis plusieurs jours à direction du dispositif de mise à l'eau. Inaugurant un cycle de près de 40 ans devant voir le lancement de six nouveaux Sous-marins Nucléaires d'Attaque de Nouvelle Génération (SNA-NG), leur vie opérationnelle avant qu'ils ne doivent être à leur tour désarmés. Et ces nouveaux sous-marins bénéficieront de marges d'évolution.

09 juillet 2019

SMAF (1992 - 1998) : esquisse d'un SNA de 7000 tonnes

© Inconnu. Vue du SMAF (1998 et 2004) retouchée afin d'allonger la coque à l'arrière du massif.

     
     Le Sous-marin Nucléaire d'Attaque (SNA) Suffren sera lancé à Cherbourg ce vendredi 12 juillet par le Président de la République, M. Emmanuel Macron, accompagné par la ministre des armées, Mme Florence Parly. À l'occasion de la conférence de presse organisée au siège de Naval group (Paris), il a été possible de découvrir un des jalons du programme Sous-Marin d'Attaque Futur (SMAF), débuté en 1992. Outre des études prospectives, des esquisses de diverses solutions opérationnelles furent proposées dont celle d'un équivalent français aux Los Angeles Improved (688i) et Los Angeles Flight II.