Les @mers du CESM


Les @mers du CESM - 19 avril 1944 :

Le cuirassé Richelieu participe au bombardement de Sabang, base japonaise en Indonésie. Le navire français, ayant rejoint l’Eastern Fleet commandée par l’amiral britannique Somerville, prendra part à trois autres opérations visant des bases navales ennemies. Après 52 mois passés en mer, le bâtiment rentre à Toulon le 1er octobre 1944. À nouveau déployé en Asie du Sud-Est l’année suivante, le bâtiment assistera à la capitulation du Japon dans la rade de Singapour le 23 septembre 1945.





samedi 21 janvier 2017

Arnaud Montebourg et l'union euro-méditerranéenne


@ D.R. La couverture du Parisien Magazine.
Arnaud Montebourg  est candidat à la primaire du parti politique "Parti Socialiste". Sans esprit partisan, il nous semble opportun de discuter de ses propositions, tout comme nous pourrions le faire d'un autre candidat de cette primaire ou d'une autre, ou de tout candidat déclaré à l'élection présidentielle.

Le site internet dédié à la campagne du candidat est bien référencé, d'une ergonomie relativement poussée tout en restant simple. Cependant, il est peut-être la grande synthèse des fausses bonnes idées : d'une part, le programme n'est pas accessible comme un livret complet mais bien découpé en mesures précises dont il est difficile d'extraire une pensée cohérente, d'autre part, le bien-fondé d'une proposition est renvoyé à un article de presse où le candidat s'exprime... quand cet article est accessible gratuitement et non pas sur abonnement (Le Monde, El Watan, etc).

À l'unisson d'autres candidats, Arnaud Montebourg se prononce pour une refondation de l'Europe sous le prisme du protection, depuis la maîtrise des frontières jusqu'à une préférence affichée pour les économies nationales des États membres. À cette fin, il propose diverses initiatives politiques pour refonder le bloc constitutionnel européen ("négocier un nouveau traité de Rome") et réorienter l'action politique des institutions européennes. Toutefois, il est à relever que lorsqu'il souhaite la constitution d'un bloc des "pays réformateurs" face aux "pays conservateurs" dans l'Union européenne, c'est une introduction de la logique partisane dans les institutions de l'Union favorisant plutôt les logiques supra-nationales et intégratrices qu'inter-gouvernementales. 

Une lien se ferait entre les institutions européennes et l'échelon national afin de réhausser les réponses aux risques et menaces identifiés par une nouvelle tentative pour maîtriser les flux entrant en Europe mais aussi par un renforcement des administrations régaliennes françaises. Dans cette perspective, l'État stratège ne ferait pas tellement son retour - nous a-t-il jamais quitté ? - mais verrait son rôle accru.

À l'instar de l'ancien Premier ministre Manuel Valls, Arnaud Montebourg avance un projet d'union politique et économique entre l'Europe et l'Afrique. « Nos échanges économiques doivent beaucoup plus se développer. Il y a grande matière à les densifier. Nous devons travailler et investir ensemble en Europe et en Afrique ! Nous avons pour réussir cet atout que constituent les millions de personnes dont le cœur bat pour nos deux pays, un magnifique pont humain entre nos deux rives. »

Sur le plan de la Défense nationale, il faudrait retenir le lancement de la construction du deuxième porte-avions, décision énoncée lors du premier débat télévisé des primaires citoyennes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire